Association Bloom

Contre la destruction de l'océan et des pêcheurs

Une ONG 100% efficace

Vous mobiliser Faire un don

Publication – A 20-year retrospective on the provision of fisheries subsidies in the European Union

Dans une nouvelle étude parue dans la revue scientifique internationale ICES Journal of Marine Science BLOOM et les co-auteurs dressent un bilan plutôt positif (mais mitigé) des politiques de subvention à la pêche menées depuis vingt ans par l’Union européenne. Elle met cependant en garde contre un risque très réel de violent retour en arrière.

Titre de la publication

A 20-year retrospective on the provision of fisheries subsidies in the European Union

Auteurs

Daniel J. Skerritt, Institute for the Oceans and Fisheries, The University of British Columbia, Vancouver, BC, Canada
Robert Arthur, Londres, UK
Naazia Ebrahim, Institute for the Oceans and Fisheries, The University of British Columbia, Vancouver, BC, Canada
Valérie Le Brenne, chargée de projet, BLOOM Association, Paris, France
Frédéric Le Manach, directeur scientifique, BLOOM Association, Paris, France
Anna Schuhbauer, Institute for the Oceans and Fisheries, The University of British Columbia, Vancouver, BC, Canada
Sebastián Villasant, University of Santiago de Compostela, Spain

Rashid Sumaila, Institute for the Oceans and Fisheries & School of Public Policy and Global Affairs, The University of British Columbia, Vancouver, BC, Canada

Date de la publication

7 septembre 2020

Présentation de la publication

Dans cette étude, nous montrons que si des progrès ont effectivement été accomplis en matière de réduction des aides incitant à la surpêche, ceux-ci restent encore très insuffisants au regard de l’urgence à régler le problème de la surpêche dans les eaux européennes. La proportion de ces subventions néfastes est ainsi passée de 27% pour la période 2000-2006 à 22% pour la programmation 2014-2020.[1] Or, 38% des stocks de poissons sont toujours surexploités en Atlantique Nord-Est et 92% en Méditerranée.[2] Ce constat appelle donc à un renforcement de nos ambitions plutôt qu’à leur érosion.

Les efforts entrepris pour diminuer la part de ces subventions néfastes — c’est-à-dire celles qui augmentent la surcapacité de pêche et conduisant à une situation de surpêche — risquent en effet d’être réduits à peau de chagrin si le prochain fonds structurel dédié à la pêche ré-autorise les aides à la construction de bateaux, comme cela est malheureusement très bien parti. Des aides pourtant interdites par l’Union européenne depuis quinze ans, au regard de leur nocivité reconnue de manière unanime par les scientifiques du monde entier. Ce revirement majeur de l’Europe est d’autant plus inquiétant et confondant qu’il intervient à un moment crucial sur le plan international.

Les négociations conduites à l’OMC (Organisation mondiale du commerce) sont en effet susceptibles d’aboutir à un accord multilatéral interdisant les subventions à la pêche néfastes, après près de vingt ans d’atermoiements. Or, l’Union européenne étant tout à la fois l’une des entités politiques accordant le plus d’aides au secteur (avec la Chine, les États-Unis, la Corée et le Japon) et un acteur-clef de ces négociations, tout retour en arrière dans sa propre politique intérieure enverrait un signal particulièrement négatif sur la scène internationale et mettrait en péril le processus très fragile engagé à l’OMC. Nous rappelons donc à l’Union européenne sa responsabilité majeure en tant qu’acteur ayant pris des engagements internationaux en matière de protection de l’océan. L’effondrement de l’ambition européenne signera le coup d’arrêt de toute ambition internationale.

Citation

Daniel J Skerritt, Robert Arthur, Naazia Ebrahim, Valérie Le Brenne, Frédéric Le Manach, Anna Schuhbauer, Sebastián Villasante, U Rashid Sumaila, A 20-year retrospective on the provision of fisheries subsidies in the European Union, ICES Journal of Marine Science, Volume 77, Issue 7-8, December 2020, Pages 2741–2752, https://doi.org/10.1093/icesjms/fsaa142

 

Notes et références

[1] Pour ce faire, nous avons passé en revue les programmes d’aides dont a bénéficié le secteur de la pêche en Europe depuis 2000 en nous concentrant spécifiquement sur les dispositifs concernant les captures marines. En nous appuyant sur les données disponibles et en classant chaque mesure de soutien en fonction de ses effets (bénéfiques, néfastes ou ambigus), nous avons réussi à retracer l’évolution des subventions européennes à la pêche au cours des vingt dernières années. Ce travail inédit permet d’évaluer les améliorations qui sont intervenues tout en mesurant le chemin qu’il reste à parcourir pour atteindre les objectifs de durabilité que s’est fixés l’UE.

[2] Analyse de l’Association française d’halieutique disponible ici : https://halieutique.agrocampus-ouest.fr/files/fichiers/pdf/6598.pdf.

Contenus
associés

Publication – Using harmonized historical catch data to infer the expansion of global tuna fisheries

Publication – Using harmonized historical catch data to infer the expansion of global tuna fisheries

Une équipe de chercheurs a produit pour la première fois un atlas exhaustif des pêcheries thonières dans le monde. Découvrez cette étude parue dans Fisheries Research et à laquelle BLOOM a contribué
Publication – The Global Fisheries Subsidies Divide Between Small- and Large-Scale Fisheries

Publication – The Global Fisheries Subsidies Divide Between Small- and Large-Scale Fisheries

Le 29 septembre 2020, une nouvelle étude coécrite par BLOOM a été publiée dans la revue scientifique internationale Frontiers in Marine Science. Cet article montre que plus de 80% des aides publiques allouées au secteur de la pêche bénéficient aux flottes industrielles.
Publication – Sustainable objectives and commitments deceived by fisheries subsidies for ‘temporary cessations’ in times of COVID

Publication – Sustainable objectives and commitments deceived by fisheries subsidies for ‘temporary cessations’ in times of COVID

Une nouvelle étude de BLOOM, publiée dans la revue scientifique Marine Policymet en lumière une allocation massive et inégalitaire des aides COVID aux entreprises les plus puissantes du secteur et aux pratiques de pêche destructrices.

Vous aussi, agissez pour l'Océan !

Faire un don
Réservation en ligne
Je réserve un hôtel solidaire

Je réserve un hôtel solidaire

Achat solidaire
Je fais un achat solidaire

Je fais un achat solidaire

Mobilisation
Je défends les combats de BLOOM

Je défends les combats de BLOOM

Contre-pouvoir citoyen
J’alerte les décideurs

J’alerte les décideurs