Association Bloom

Contre la destruction de l'océan et des pêcheurs

Une ONG 100% efficace

Vous mobiliser Faire un don

Publication – Using harmonized historical catch data to infer the expansion of global tuna fisheries

Une équipe de chercheurs a produit pour la première fois un atlas exhaustif des pêcheries thonières dans le monde. Découvrez cette étude parue dans Fisheries Research et à laquelle BLOOM a contribué

Titre de la publication

Using harmonized historical catch data to infer the expansion of global tuna fisheries

Présentation de la publication

Malgré l’importante demande mondiale de consommation de thons et l’intérêt considérable de la société civile pour leur protection, il n’existait – jusqu’à la publication de cette étude – aucun jeu de données intégrant l’étendue spatiale de toutes les captures d’espèces de « grands pélagiques » (c’est-à-dire les thons, mais aussi de nombreuses espèces de requins, les poissons porte-épée comme les espadons et les marlins etc.) dans tous les bassins océaniques. Les précédents efforts visant à quantifier et à spatialiser les captures historiques de ces espèces étaient limités aux quelques espèces présentant un intérêt économique majeur, créant ainsi une vision tronquée de l’étendue réelle des pêcheries de thon et d’autres grands poissons pélagiques.

Dans le cadre de cette étude, nous avons compilé et harmonisé l’ensemble des données publiques concernant les captures de toutes les espèces capturées par les flottes thonières au niveau mondial et avons également estimé les rejets de poissons morts causés par ces activités. Nous avons spatialisé ces données afin de créer un ensemble de données complet, accessible au public, présentant les captures débarquées déclarées historiques ainsi que les rejets préliminaires de ces espèces pour la période 1950-2016.

Parmi les auteurs

Angelina Coulter
Sea Around Us, Global Fisheries Cluster, Institute for the Oceans and Fisheries, University of British Columbia, Vancouver, Canada

Tim Cashion
Sea Around Us, Global Fisheries Cluster, Institute for the Oceans and Fisheries, University of British Columbia, Vancouver, Canada
Fisheries Economics Research Unit, Global Fisheries Cluster, Institute for the Oceans and Fisheries, University of British Columbia, Vancouver, Canada

Andrés M.Cisneros-Montemayor
Nereus Program, Institute for the Oceans and Fisheries, University of British Columbia, Vancouver, Canada

Frédéric Le Manach
BLOOM Association, Paris, France

Laurenne Schiller
Marine Affairs Program, Dalhousie University, Halifax, NS, Canada

Maria Lourdes D.Palomares
Sea Around Us, Global Fisheries Cluster, Institute for the Oceans and Fisheries, University of British Columbia, Vancouver, Canada

Dirk Zeller
Sea Around Us – Indian Ocean, School of Biological Sciences, University of Western Australia, Perth, Australia

Daniel Pauly
Sea Around Us, Global Fisheries Cluster, Institute for the Oceans and Fisheries, University of British Columbia, Vancouver, Canada

Principaux résultats

Les pêcheries thonières industrielles se sont développées et ont atteint une emprise globale au cours des six dernières décennies. Au cours des années 1950, les captures étaient en grande partie concentrées au large des côtes de l’Amérique du Nord et centrale, dans l’est de l’océan Pacifique et autour des îles du Pacifique occidental. L’effort de pêche, et donc les captures, étaient alors relativement faibles dans les océans Atlantique et Indien. Trois décennies plus tard, dans les années 1980, les pêcheries thonières étaient présentes dans les régions équatoriales du monde entier et dans les régions tempérées de la plupart des régions océaniques. Ces dernières années, les captures de thon et d’autres espèces de grands pélagiques ont été omniprésentes dans toutes les régions tropicales et subtropicales du monde, les captures les plus importantes étant capturées dans les zones tropicales. Les captures au niveau mondial sont passées d’environ 450 000 t en 1950 à environ 5,6 millions de t en 2016. Sur l’ensemble de la période étudiée, les captures ont été dominées par les pêcheries de thon de l’océan Pacifique, qui représentent environ 67% du total des captures mondiales sur l’ensemble de la période et environ 74% en 2016.

D’un point de vue des espèces, les captures de listao (ou bonite, c’est-à-dire l’espèce principalement utilisée dans les boîtes de thons ; Katsuwonus pelamis) dominent largement, avec en moyenne 34% des captures totales mondiales sur la période 1950-2016.

Date de la publication

21 septembre 2019

Nom de la revue scientifique

Fisheries research offre un forum international pour la publication d’articles dans les domaines des sciences halieutiques, de la technologie de la pêche, de la gestion des pêches et des aspects socio-économiques pertinents. Le champ d’application couvre les pêcheries dans les systèmes salés, saumâtres et d’eau douce, et tous les aspects de l’écologie associée, les aspects environnementaux de la pêche et l’économie. Les documents théoriques et pratiques sont acceptables, y compris les études expérimentales en laboratoire et sur le terrain pertinentes pour la pêche. Les articles sur la conservation des ressources vivantes exploitables sont les bienvenus. Des articles de revue et de point de vue sont également publiés. Les domaines spécifiés étant inévitablement interdépendants et interdépendants, l’approche de la revue est multidisciplinaire et les auteurs sont encouragés à souligner la pertinence de leur propre travail par rapport à celui d’autres disciplines. La revue est destinée aux scientifiques des pêches, aux océanographes biologiques, aux technologues en engins, aux économistes, aux gestionnaires, aux administrateurs, aux décideurs et aux législateurs.

Contenus
associés

Publication – Small is beautiful, but large is certified

Publication – Small is beautiful, but large is certified

BLOOM et ses coauteurs ont procédé à l’analyse exhaustive de toutes les pêcheries certifiées MSC depuis les origines du label. Découvrez les résultats de cette étude publiée dans la revue scientifique PLOS ONE.
Publication – Fish mislabelling in France: substitution rates and retail types

Publication – Fish mislabelling in France: substitution rates and retail types

BLOOM s’est associée à Oceana, à des chercheurs de l’INSERM et du Muséum national d’Histoire naturelle et au magazine Terra eco afin d’étudier la fraude à l’étiquetage de poissons. Découvrez les résultats de l’étude publiée en 2015 dans la revue PeerJ.

Vous aussi, agissez pour l'Océan !

Faire un don
Réservation en ligne
Je réserve un hôtel solidaire

Je réserve un hôtel solidaire

Achat solidaire
Je fais un achat solidaire

Je fais un achat solidaire

Mobilisation
Je défends les combats de BLOOM

Je défends les combats de BLOOM

Contre-pouvoir citoyen
J’alerte les décideurs

J’alerte les décideurs