Association Bloom

Contre la destruction de l'océan et des pêcheurs

Une ONG 100% efficace

Salons et festivals

BLOOM est régulièrement invitée lors de festivals et de salons afin d’y animer des ateliers pédagogiques, tenir un stand permettant de sensibiliser les festivaliers ou donner des conférences. Ces événements sont des moments privilégiés de rencontre et d’échange avec les citoyens désireux de mieux connaître les actions de BLOOM et souhaitant agir à leur échelle.

Les festivals dont nous sommes partenaires

Les Pluies de Juillet (éditions 2018-2021)

L’événement

Au coeur du bocage normand, à Villedieu-les-Poêles le festival des Pluies de Juillet mêle art et sensibilisation à la crise environnementale en proposant trois jours d’échanges, de concerts et de rencontres chaque été depuis 2018. En alliant culture et sensibilisation, le but est d’engendrer une mobilisation générale à échelle moyenne en faveur d’une transition écologique et sociale. Le festival accueille différents acteurs de la transition écologique et sociale avec l’objectif d’informer, de réunir un maximum de solutions concrètes et de créer des synergies positives.

BLOOM a été invitée trois années consécutives pour présenter ses actions autour d’un stand de sensibilisation et pour animer des conférences :

2021 : intervention de Laetitia Bisiaux, chargée de campagne pêche électrique chez BLOOM : Quel avenir pour la pêche française ?
2020 : dialogue entre Sabine Rosset (directrice de BLOOM) et Félix Testi (petit pêcheur de Granville) sur l’avenir de la pêche, les freins rencontrés par les petits pêcheurs côtiers et les moyens qui pourraient être mis en place pour changer le modèle existant.
2019 : intervention de Sabine Rosset sur l’actualité des différentes campagnes de BLOOM : pêche électrique, petite pêche, subventions…
2018 : intervention de Sabine Rosset, sur le thème de la pêche électrique aux côtés de Mathieu Colleter, chercheur chez BLOOM.

Conférence de Sabine Rosset, directrice de BLOOM et Felix Testi pêcheur de Granville - Les Pluies de Juillet 2019

ALTERNATIBA (éditions 2015, 2017)

Le mouvement citoyen Alternatiba

Cela fait maintenant quelques décennies qu’a été évoqué pour la première fois le réchauffement climatique, et qu’a été mis en cause l’Humain et sa société dans cette problématique. Si la vaste majorité des citoyens du monde n’est pas personnellement responsable des changements climatiques, une partie lutte déjà contre. Après les problèmes, les solutions : à l’image du film Demain qui a été parmi les premiers à nous présenter des réponses et des résultats au lieu de nous accabler de désastres, et pour soutenir toutes ces réponses qui existent tout autour de nous, Alternatiba a été pensée et organisée dans un but positif.

Concrètement, Alternatiba est un rassemblement d’acteurs, de porteurs d’alternatives, rassemblés en associations, en sociétés, en regroupements, qui présentent leurs solutions, leurs idées et leurs projets à ceux qui – bien conscients des problématiques mais peu au fait de leur pouvoir – veulent agir à leur échelle. Parce qu’un rééquilibre des forces à l’échelle locale peut engendrer des réactions à l’échelle globale. Ce n’est pas une théorie, il existe beaucoup d’exemples dans la nature !

Le village de 2015

En 2015 s’est tenue la première version d’Alternatiba place de la République à Paris. Deux mois avant la COP 21, ce festival des solutions pour le climat a rassemblé environ 60 000 personnes et des centaines d’organisations, des débats, concerts, ateliers ludiques et animations artistiques.

L’association BLOOM était présente sur le Village, l’occasion d’expliquer le rôle de l’océan dans la régulation du climat et d’organiser une action auprès de notre gouvernement afin de l’inciter à prendre une mesure exemplaire pour le climat en prenant position pour l’interdiction du chalutage profond. Plus de 2 500 cartes postales ont été envoyées à François Hollande et Ségolène Royal par les citoyens présents sur le salon.

Le village de 2017

Le premier week-end d’octobre s’est tenue la troisième édition du festival Alternatiba, place de la bataille de Stalingrad à Paris, le long des quais de Seine et de Loire.

Le village se structurait autour de cinq pôles :

  • Se loger présentait des alternatives dans le domaine de l’habitation : isolation, méthodes de construction, droit au logement, habitats participatifs, aménagements urbains…
  • Consommer responsable regroupait des porteurs de projets sur les thèmes de l’alimentation, l’agriculture, l’économie, le zéro-déchet et la gestion de l’eau.
  • Vivre ensemble parlait démocratie, immigration, non-violence, ainsi que santé et bien-être.
  • Se déplacer sensibilisait sur notre rapport aux transports, facteur important du réchauffement climatique, et avançait des modes de déplacement plus respectueux pour l’environnement.
  •  et s’informer était créateur de liens, de partages et de rapprochements des citoyens, un espace de réflexion et de questionnement, et montrait l’impact de divers secteurs de la culture, avec ses alternatives.

BLOOM, installée dans le quartier Consommer responsable, tenait un stand de sensibilisation afin d’inciter les citoyens à  repenser leur consommation de poisson et les orienter vers les méthodes de pêche les plus vertueuses. Mathieu Colléter y animait également une conférence  sur le thème de la consommation responsable de poisson.

FESTIVAL DU LIVRE ET DE LA PRESSE D’ÉCOLOGIE 2016 – une édition consacrée à l’océan

Les 8 et 9 octobre 2016, au 100 (100 rue de Charenton, Paris 12e) s’est tenue la 14e édition du Felipé (Festival du livre et de la presse d’écologie), rendez-vous annuel du livre et de la presse consacré à l’écologie. L’océan était le thème mis à l’honneur pour cette édition. Ce festival totalement gratuit est une rencontre entre le public (petits et grands) et les professionnels du livre (éditeurs, auteurs, illustrateurs), autour de la programmation de débats, animations, spectacles, ateliers, balades, rencontres.

Les rencontres phares du week-end : Patrick Chamoiseau (auteur de l’ouvrage La matière de l’absence)Wilfrid Lupano (auteur de la merveilleuse BD Un océan d’amour), Jean-Marc Barr (photographe, réalisateur), François Sarano (océanographe, plongeur, conseiller scientifique du Commandant Cousteau, co-auteur du film Océans), Nicolas Dubreuil (explorateur passant chaque année près de huit mois dans le Grand Nord).
Le coin lecture : une gigantesque librairie présentait plusieurs milliers d’ouvrages consacrés à l’écologie (livres pratiques, essais théoriques, BD, Jeunesse, romans…).

L’implication de BLOOM

L’équipe de BLOOM était présente tout le week-end pour assurer différentes interventions autour de la pêche et de la consommation :

  • Conférence de Frédéric Le Manach, directeur scientifique de BLOOM sur le thème “L’océan et la cité”
  • Création d’un atelier pédagogique autour du siphonophore géant, cet animal fabuleux des profondeurs océaniques
  • Présentation du spectacle musical dont BLOOM est partenaire : Les Symphonies subaquatiques
  • Animation d’ateliers autour de l’océan et de la pêche pour les enfants de 4 à 14 ans

CLIMAX (éditions 2016, 2017)

Le festival Climax a été crée en 2015 au cœur du tiers-lieux Darwin soutenu par la ville de Bordeaux. Chaque année la programmation du festival associe musique, débats politiques, performances artistiques et sportives autour du thème de la protection de l’environnement. BLOOM a été conviée deux années consécutives en 2016 et 2017 pour prendre part aux débats. Edgar Morin, sociologue et chercheur parrainait le festival en 2016 aux côtés des associations Surfrider Foundation Europe et Emmaüs Gironde. En 2017, le festival intensifiait son engagement avec le parrainage de Nicolas Hulot et de la Fondation pour la Nature et l’Homme.

Ce qu’il faut retenir de ces éditions
En 2016, Edgar Morin et Marion Cotillard inaugurent la « Darwin alert », co-signée par une vingtaine d’ONG, qui permet de lancer un programme d’études pour sortir des énergies fossiles. Un moment inoubliable au retentissement international. En parallèle est construit un village d’hébergement d’urgence à Darwin en collaboration avec Emmaüs.

2017, première édition du festival sous sa forme 100 % veggie, ce Climax a été l’occasion du lancement de l’opération « Trop Froid », avec la création de 75 places d’accueil d’urgence pour des réfugiés mineurs non-accompagnés. Cet événement obtient le prix du meilleur festival éco-responsable.

L’implication de BLOOM

Édition 2016, du 8 au 11 septembre
“Braconnage, surpêche, pollution, déforestation… la biodiversité en péril”.
Le directeur scientifique de BLOOM, Frédéric Le Manach, spécialiste de la surpêche, intervenait pour cette conférence aux côtés de Stéphane RINGUET – Responsable du Programme Commerce des Espèces Sauvages chez WWF France, Serge LOPEZ – President de Wildlife Angel et Laurent JAMES – Sea Shepherd.

L’objet de la table-ronde:
Les disparitions d’espèces ont été multipliées par 100 depuis 1900, soit un rythme sans équivalent depuis l’extinction des dinosaures il y a 66 millions d’années. Sous nos yeux se déroule un véritable anéantissement biologique. Il ne s’agit pas simplement d’effondrement de populations de guépards, d’orang-outan ou de rhinocéros mais également du déclin d’espèces communes qui voient leurs effectifs diminuer comme peau de chagrin, signe fort de la gravité de l’épisode d’extinction actuel. L’IPBES, le « GIEC de la biodiversité » vient de rendre public cinq rapports alarmants lors de sa 6ème session plénière qui s’est achevée le 24 mars dernier. Le constat de ces 550 scientifiques est sans appel : la biodiversité est menacée sur tous les continents et dans tous les pays. D’ici à 2050, 38% à 46% des espèces animales et végétales pourraient disparaître de la planète. Or la nature n’est pas une ressource à notre service, mais un bien commun dont nous dépendons étroitement. Est-il encore possible d’enrayer l’érosion de la biodiversité ?

Édition 2017, du 7 au 10 septembre
Pour cette édition, CLIMAX orchestrait une programmation d’interventions pour s’interroger sur l’impact de notre alimentation sur le climat. Claire Nouvian était invitée à intervenir aux côtés de Pascal Lafargue, Président Emmaüs Gironde sur la justice alimentaire mondiale.

L’objet de la table-ronde :
9 milliards d’humains sur Terre en 2050 mais encore 800 millions souffrant de la faim aujourd’hui. Et si le défi de demain n’était pas tant celui de la quantité que celui de la capacité à redistribuer ?

Pourquoi encourager un système alimentaire mondial qui gaspille 30 % de ce qu’il produit et génère autant d’obésité que de famine parfois même au sein d’une même population ? Comment accepter que nos régimes alimentaires participent à l’appauvrissement des producteurs au Sud et à la dégradation inexorable de leurs ressources ?
Si chaque pays doit retrouver sa souveraineté alimentaire, le retour à une agriculture vivrière est une condition sine qua non pour lutter contre la pauvreté et l’exode rural. Les monocultures de rente enferment les producteurs dans une situation de dépendance au marché et les poussent à abandonner les champs pour tenter leur chance en ville. Or la pauvreté monétaire est relative lorsqu’on est en capacité de produire sa propre alimentation.
Le commerce équitable est une partie de la solution : permettre aux producteurs de vivre décemment de leur métier, garantir une production respectueuse de l’environnement, intégrer les externalités de nos choix de consommation dans le prix des aliments pour en faire une opportunité pour tous. Le commerce équitable se développe également en France et chacun peut participer en acceptant de payer son alimentation au prix juste directement auprès de son producteur.

Sensibilisation : les salons et festivals qui nous ont invités

2021

Mars : stand de sensibilisation au village des associations initié par Alternatiba à la cité Fertile de Pantin, la veille d’une manifestation climat, 27 mars

Juin : stand de sensibilisation et projection-débat du documentaire “Watt the fish” pour la Journée mondiale de l’océan organisée par Free Spirit à la Halle des Blancs Manteaux, 26 juin

Juillet : stand de sensibilisation et conférence “Quel avenir pour la petite pêche française” au Festival Les Pluies de Juillet, du 8 au 11 juillet

Septembre : projection-débat du documentaire “Watt the fish” au Congrès mondial de la nature, Marseille, 5 septembre

2020

Janvier : projection-débat du documentaire Watt the Fish au Festival “Le temps presse” Gaumont Convention Paris, 23 janvier

Juillet : festival Les Pluies de Juillet : dialogue sur le thème de la surpêche entre Sabine Rosset, directrice de BLOOM et Félix Testi, petit pêcheur de Granville, du 24 au 26 juillet

Septembre : stand de sensibilisation, Journée Mondiale de l’océan à Grimaud, et conférence sur l’actualité de la campagne Pêche électrique par Lætitia Bisaux, chargée de projet pêche électrique de l’association BLOOM, 12 septembre

Laetitia Bisiaux répond aux questions du magasine ELLE à l'occasion du festival ELLE Green à la Fondation Good Planet

Octobre :
– Conférence et sensibilisation au Festival ELLE Green à la Fondation Good Planet, 3 et 4 octobre
– Conférence au Festival des Sciences de Noirmoutier, “Qu’est-ce que la pêche durable ? Que puis-je faire en tant que citoyen/consomm’acteur ?” par Frédéric Le Manach, directeur scientifique de l’association BLOOM, 27 octobre

2019

Mars : 7e édition du Festival nature La Chevêche, notre directeur scientifique, Frédéric Le Manach, participe au débat “Faudra-t-il une dictature verte pour sauver la planète ?”,  mars

Mai : festival Les Écrans de la Mer aux Sables d’Olonne : Table-ronde « Garder la pêche, c’est d’abord préserver la ressource » avec Frédéric Le Manach, 4 mai

Juillet :
– Festival Pete the Monkey à Saint-Aubin-sur-Mer en Normandie : Conférence sur les écosystèmes marins et la pêche, avec Mathieu Colléter, 11 et 12 juillet
– Festival Mangroove à Paris : stand de sensibilisation BLOOM, 13 juillet
– Festival les Pluies de Juillet à Villedieu-Les-Poêles : stand BLOOM et table-ronde avec Sabine Rosset sur les clefs pour mener une campagne jusqu’à la victoire, 26 au 28 juillet

Septembre : conférence-débat autour du documentaire « Anita Conti : une vie embarquée », organisée dans le cadre du Festival Les Rencontres sur le Plateau 2019, Saint Valéry en Caux avec Valérie Le Brenne,  septembre

Octobre : festival Entremets : présentation de la campagne pour l’interdiction de la pêche électrique aux Chefs présents lors du Festival par Claire Nouvian et Sabine Rosset, 4 au 7 octobre 

2018 - 2015

2018

Avril :
– Stand de sensibilisation à la Fondation Goodplanet  à l’occasion du week-end “Poisson d’avril” dédié à la protection des fonds marins, et intervention de Frédéric Le Manach sur la pêche durable, avril
– Conférence-débat autour du documentaire “Surpêche : la fin du poisson à foison”, organisée dans le cadre du Festival Tous dans l’même bateau, Les Sables d’Olonne avec Frédéric Le Manach

2017

Août : conférence de Frédéric Le Manach à Limoges dans le cadre du Festival Toques et Porcelaine : “L’évolution des ressources marines : le poisson est-il en danger ?”

2015

Septembre : fête de l’Humanité, intervention de Frédéric Le Manach à la table-ronde “La reconquête du droit des peuples africains à disposer de leurs destins et de leurs richesses”. Présentation qui s’articule autour des accords de pêche et de l’impact du réchauffement climatique sur les populations côtières

Novembre :
– Conference of youth (COY), événement en marge de la COP21 au parc des expositions de Villepinte (93), interventions de Claire Nouvian au “Lobbying Lab”, participation à la table-ronde sur la privatisation de la nature par Laure Ducos de l’association BLOOM
– COY, intervention de Frédéric Le Manach à l’atelier “Innov’Ocean” organisé par CliMates et Lemonsea sur les solutions potentielles de la surpêche

Décembre : projection-débat du documentaire de BLOOM “INTOX” à la Zone Action Climat à Paris au 104

 

Contenus
associés

28 août 2017

Claire Nouvian présente au Festival Climax

Claire Nouvian présente au Festival Climax

Pour la 2ème année consécutive, BLOOM participe à une conférence organisée dans le cadre du Festival Climax. Claire Nouvian interviendra lors de la table-ronde organisée sur le thème suivant : “Vers une justice alimentaire mondiale” le samedi 9 septembre de 14h30 à 16h30.
Conférences, rencontres & tables-rondes

Conférences, rencontres & tables-rondes

BLOOM multiplie les interventions afin de partager ses combats et son expertise.

Vous aussi, agissez pour l'Océan !

Faire un don
Réservation en ligne
Je réserve un hôtel solidaire

Je réserve un hôtel solidaire

Achat solidaire
Je fais un achat solidaire

Je fais un achat solidaire

Mobilisation
Je défends les combats de BLOOM

Je défends les combats de BLOOM

Contre-pouvoir citoyen
J’alerte les décideurs

J’alerte les décideurs